Grand Prix du Portugal 2020 – Preview

By Amos 1 mois ago
Home  /  Grand Prix  /  Grand Prix du Portugal 2020 – Preview

Le Grand Prix de l’Eifel s’est déroulé sur deux jours à cause de la météo. Avez-vous apprécié le défi du programme raccourci et quel impact cela a-t-il eu sur votre préparation pour les qualifications et la course ?

« Oui, j’ai trouvé que c’était assez amusant – c’était une bonne préparation pour Imola. Dans la vie, un mélange de choses est bon, et je pense que ces week-ends de deux jours sont assez excitants. Mais les week-ends de trois jours sont également assez bons, donc je pense qu’un mélange des deux pourrait être une belle voie à suivre à l’avenir. Évidemment, vous obtenez moins d’informations, principalement pour la course parce que vous n’avez pas vraiment eu la chance d’essayer tous les pneus. Vous devez donc faire preuve de créativité avant la course. En qualifications, si vous parvenez à sortir de Q1, vous parvenez généralement à trouver un bon rythme en Q2 parce que vous avez juste un peu plus de roulage. »

Vous avez pris le temps de dire à la radio en essais combien il était agréable de conduire sur le Nürburgring. Vous êtes fan de nombreux circuits de la vieille école, alors où aimeriez-vous conduire une voiture de Formule 1 moderne ?

« Je suis vraiment enthousiasmé par ces vieux circuits. C’est juste le caractère des circuits – les vibreurs sont différents, le rayon, la cambrure, l’ondulation. Je pense que toutes ces choses ensemble, c’est assez attrayant dans tous les circuits que j’aime vraiment. Normalement, ils ont beaucoup d’élévation, beaucoup de cambrure, différents types de vibreurs. Magny Cours pourrait être assez sympa en Formule 1. C’est évidemment très difficile pour dépasser, mais ce pourrait être un très beau circuit. Cette année avec notre calendrier, je pense que nous courons sur beaucoup de circuits différents qui sont vraiment bons. Je pense que nous couvrons vraiment la plupart des meilleurs circuits. »

Vous avez marqué vos premiers points de la saison au Nürburgring avec une neuvième place. Quelle a été la clé pour maintenir la VF-20 dans le top 10 et à quel point avez-vous dû travailler dur pour maintenir la température des pneus après la période de voiture de sécurité ?

« Nous avons décidé d’opter pour une stratégie différente par rapport aux autres. Le premier relais a été essentiel pour nous – nous avons maintenu les pneus moyens en vie pendant 28 tours sans perdre trop de rythme. Nous l’avons très bien fait. Nous nous sommes arrêtés, passant d’un plan initial à deux arrêts à un seul en passant des pneus mediums aux durs. Avant la course, nous ne pensions pas utiliser les pneus durs car ils étaient beaucoup trop durs pour nous. Mais en fait, ils ont très bien fonctionné, surtout en étant seul au début. De toute évidence, derrière la voiture de sécurité cela allait toujours être un désavantage, surtout contre les pilotes derrière moi Hulkenberg et Gasly qui étaient sur des nouveaux pneus tendres. Vu que nous avons récupérés notre tour de retard, j’ai pu générer suffisamment de température dans les pneus – donc ce n’était pas trop mal au redémarrage. J’ai pu garder le reste du peloton derrière moi, à part les deux pilotes en pneus tendres. »

Nous saluons le retour du Grand Prix du Portugal ce week-end à l’Autodromo Internacional do Algarve. Sur un nouveau circuit comme celui-ci, qu’y a-t-il sur la liste des priorités en termes de données à analyser avec vos ingénieurs pour vous aider à accélérer votre courbe d’apprentissage ? S’agit-il des pneus, de l’aérodynamique – une combinaison de tout ?

« Sur un nouveau circuit, je suppose, le plus important est d’abord de se familiariser avec le tracé. De toute évidence, vous devez trouver le bon réglage de base, mais les garçons ont été très bons dans ce domaine. Voir ce que dit la simulation en termes de vitesse dans les virages et de rapport de démultiplication – cela vous donne une première bonne idée de la vitesse que vous allez avoir dans les virages et vous aide à être efficace le plus rapidement possible. »

Categories:
  Grand Prix, Interview
this post was shared 0 times
 000