Grand Prix du 70ème anniversaire 2020 – Preview

By Amos 2 mois ago
Home  /  Grand Prix  /  Grand Prix du 70ème anniversaire 2020 – Preview

On dit parfois que « la nécessité est la mère de l’invention » – pensez-vous que cela s’applique à la stratégie de notre équipe lors des Grand Prix de Hongrie et de Grande-Bretagne de dimanche – où vous avez étendu votre relais sur les pneus mediums vous retrouvant ainsi en 5ème position ?

« Oui, je pense que nous essayons autant que nous le pouvons. De toute évidence, les deux dernières stratégies ont été bonnes. Cela a payé en Hongrie avec Kevin (Magnussen) qui a marqué un point. Cela ne s’est pas vraiment produit dimanche, mais nous avons essayé. Nous avons mis la voiture en cinquième place, je faisais une bonne course à partir de là. C’est bien et je pense que nous devons continuer à le faire. »

Quels sont les principaux enseignements du Grand Prix de Grande-Bretagne qui peuvent être appliqués au Grand Prix du 70e anniversaire de ce week-end à Silverstone ?

« Je pense que ce sera à nouveau une autre course intéressante. La sélection de pneus est un peu différente, donc tout ce que nous avons appris tout au long du week-end et dimanche est bon. Nous pouvons essayer de tout optimiser. Nous avons des idées sur les domaines où nous pouvons nous améliorer, c’est ce sur quoi nous nous concentrerons. »

Avec la Formule 1 annonçant un retour au Nürburgring en octobre – où vous avez décroché une troisième place sur le podium du Grand Prix d’Allemagne 2013, plus l’ajout de Portimao et d’Imola, appréciez-vous le retour sur un circuit avec de bons souvenirs et quelle expérience, le cas échéant, avez-vous des autres circuits ?

« Je suis très content de l’ajout de ces pistes. Le Nürburgring est une excellente piste et 2013 a été une très bonne course. Nous avions une stratégie un peu différente et sans la voiture de sécurité, j’aurais gagné la course. J’ai couru à Imola dans le GP2 Asia Series en 2011, en prenant la pole et en remportant la course principale. C’est un circuit incroyable avec beaucoup d’histoire évidemment. Je n’ai vu que des images de Portimao, mais ça a l’air vraiment bien – voyons ce que nous pouvons faire avec une voiture de Formule 1 là-bas. »

Du point de vue du pilote, est-il excitant d’aller sur de nouveaux circuits et d’avoir cet élément d’inconnu avant un week-end de course ?

« Oui – à 100%. Cela change la routine que nous avons normalement. Je suis très content du calendrier, je pense que c’est très amusant. Je pense que nous allons passer une bonne année sur ces pistes. »

Comment travaillez-vous avec vos ingénieurs pour préparer ces pistes, s’agit-il principalement d’un travail sur simulateur ? Sur quoi vous concentrez-vous spécifiquement en tant que pilote dans ce scénario ?

« Oui, je pense que le simulateur est important. Il faut aussi obtenir toutes les informations de la piste, le scan, le tracé – tout pour nous assurer que nous sommes prêts pour quand nous y allons. Cela impliquera du travail en amont, du travail sur simulateur, des caméras embarqués et ainsi de suite, pour vraiment découvrir la piste. »

Categories:
  Grand Prix, Interview
this post was shared 0 times
 000