Grand Prix de Hongrie 2020 – Preview

By Amos 4 semaines ago
Home  /  Grand Prix  /  Grand Prix de Hongrie 2020 – Preview

Vous avez vu le drapeau à damier pour la première fois cette saison au Grand Prix de Styrie en terminant treizième. Plus précisément, quels domaines de la voiture ont amélioré la rythme de course par rapport à ce que vous avez connu la semaine précédente lors du Grand Prix d’Autriche ?

« Par rapport à la semaine dernière, je pense que les températures plus fraîches sur la piste nous ont aidé à contrôler la température de la voiture. Nous avons encore du travail à faire sur ce point, mais c’était évidemment mieux. Nous avons également appris des réglages, nous avons changé les choses dès la première semaine pour nous améliorer. La voiture s’est bien comportée pour la course. Nous ne sommes toujours pas aussi rapide que nous le souhaitons, mais nous avons bien progressé. Nous avons maintenant une base solide à partir de laquelle commencer à travailler pour la Hongrie. »

Le Hungaroring est une autre piste relativement courte, pas trop différente du Red Bull Ring. Quelles sont les principales caractéristiques du circuit et quelle est la clé d’une bonne course là-bas – à la fois en qualifications puis en course ? De quoi avez-vous besoin de la voiture pour être compétitif ?

« Oui, c’est un circuit court, mais c’est différent dans la mesure où les lignes droites sont beaucoup moins importantes. Vous pouvez mettre un appui maximal sur la voiture – cela devrait aider les caractéristiques de la VF-20. Vous avez besoin d’une bonne gestion des pneus pendant les qualifications et pour la course également. Il fait normalement très chaud en Hongrie à cette période de l’année. Vous devez avoir une voiture en laquelle vous pouvez avoir confiance pour aller dans tous ces virages rapides à travers le secteur intermédiaire. Les deux derniers virages sont également très importants pour obtenir un bon temps au tour. C’est en fait là que j’ai perdu la pole position en 2012, je ne suis pas allé aussi vite que je l’aurais dû dans les deux derniers virages – c’est là que vous pouvez gagner du temps. »

Vous avez une histoire mitigée au Hungaroring en Formule 1 – ayant tendance à marquer des points (y compris un podium à la troisième place en 2012) ou à abandonner. Pensez-vous à cette histoire et à ces résultats lorsque vous commencez à vous préparer pour le week-end ou est-ce une table rase à chaque fois ?

« J’ai deux bons souvenirs en Hongrie. Évidemment, c’est la première fois que je suis partie en première ligne en 2012 – ma meilleure qualification à ce jour. Puis en 2013, j’aurais dû gagner la course, mais j’ai eu quelques drive-through, mais j’ai quand même terminé sixième malgré la pénalité de 50 secondes. Je suis rentré chez moi et le lendemain matin, mon fils, Sacha, est né. La Hongrie est normalement la période de l’année où nous célébrons l’anniversaire de mon premier fils. J’adore l’atmosphère là-bas, j’adore les fans, j’adore le circuit. Ça peut être dur physiquement, c’est difficile, comme je l’ai dit, il fait très chaud normalement. Mais voyons comment nous nous en sortons ce week-end. »

La Hongrie représente la troisième et dernière étape des trois courses d’ouverture de cette saison 2020 retardée. Sachant qu’il y a au moins deux fois trois courses en trois semaines à venir sur le calendrier, quel est votre point de vue sur le fonctionnement des week-ends de course consécutifs – où se situent les défis, ou est-ce un avantage de simplement maintenir l’élan et de continuer à courir ?

« Je pense que vous pouvez prendre le problème de deux manières différentes. C’est bien de maintenir l’élan, de garder ce rythme, mais c’est aussi dur pour le corps pour tout le monde. L’essentiel est de bien se reposer entre les courses et de s’assurer de revenir plus fort. Je l’ai dit plusieurs fois, mais j’aime vraiment le calendrier. J’aime le fait que nous restons un peu plus en Europe cette année. Je pense que nous pouvons nous amuser et ça va continuer d’être excitant. »

Categories:
  Grand Prix, Interview
this post was shared 0 times
 000