Grand Prix d’Abu Dhabi 2019 – Preview

By Amos 2 semaines ago
Home  /  Grand Prix  /  Grand Prix d’Abu Dhabi 2019 – Preview

Abu Dhabi est la finale de la saison, et c’est aussi la finale de la quatrième année du Haas F1 Team. Ce fût plutôt compliqué, mais comme le dit le dicton, ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Suite aux difficultés que l’équipe a rencontré cette saison, vous sentez-vous plus fort pour débuter 2020 car vous avez appris à vous adapter et à résoudre les problèmes ?

« Oui, l’équipe se renforce d’année en année. Évidemment, nous avons eu trois années d’amélioration chaque saison. Cette année, la quatrième, a été une saison décevante en termes de performance. Cela ne signifie pas que tout le travail que nous avons fait en coulisse n’est pas formidable. Comme je l’ai dit à maintes reprises, l’équipe a très bien travaillé et nous avons tiré le maximum, sinon plus, de la voiture la plupart du temps. Nous devons voir les points positifs et c’est que nous sommes devenus plus forts. Nous avons pu analyser davantage et nous avons pu nous préparer pour 2020. »

Cette année a-t-elle eu un effet positif par rapport à l’année prochaine, en ce qui concerne le développement de la voiture, vous savez quelle direction il ne faut pas prendre en 2020 et que vous faites également partie d’une équipe un peu plus prête ?

« Oui, je pense que cette année a été positive dans la mesure où nous avons appris où ne pas aller. Nous avons appris ce que nous devons rechercher. Nous avons appris que la communication doit être la clé. Cette année, le sentiment était que depuis Barcelone, les choses ne se sont évidemment pas déroulées comme prévu. Peut-être que si nous avions réagi plus tôt, les choses auraient pu être différentes. C’est quelque chose que nous avons appris cette année et, comme je l’ai dit, c’est la première fois que nous nous retrouvons dans cette situation. Il n’est pas facile de s’ajuster et de savoir quoi faire, mais nous sommes maintenant mieux préparés pour l’avenir. J’ai très hâte de commencer 2020. »

Quelle est la première chose que vous ferez pour commencer la trêve hivernale ?

« Je pars en vacances avec ma femme. Nous n’avons pas eu la chance de passer autant de temps ensemble que nous l’aurions souhaité. Après nos vacances, nous ferons Noël avec les enfants, etc. Nous allons passer deux semaines avec eux et veiller à ce qu’ils aient du temps avec leur papa, ce qu’ils n’ont pas eu avec tous nos voyages. »

Prenez-vous une petite pause au cours de la trêve hivernale au niveau de l’entraînement physique ou plutôt l’inverse ?

« J’aime monter en puissance, pousser fort. De toute évidence, connaître votre corps est très important et vous savez que le repos fait partie de l’entrainement. Donc, je vais me reposer un peu, mais j’aime m’entraîner et les activités hivernales. Je fais du ski de fond, je vais à la patinoire, je m’entraîne à vélo et à la gym. Je travaille pour être en forme pour la nouvelle saison, en veillant à ne rien laisser de côté lorsqu’il s’agit d’être prêt pour les essais hivernaux puis pour Melbourne. »

Categories:
  Grand Prix, Interview
this post was shared 0 times
 000