Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 – Interview

By Amos 4 mois ago
Home  /  Grand Prix  /  Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 – Interview
La saison a été difficile pour l’équipe, en particulier lors des deux dernières courses. Le défi avec la voiture est-il de reproduire les problèmes que vous avez rencontrés, ou est-ce juste une question de trouver une forme cohérente depuis les essais et les qualifications jusqu’à la course ?
« Nous n’avons pas vraiment passé un bon week-end au total depuis longtemps. Notre rythme de course vendredi aux essais de ces derniers week-ends n’a pas été vraiment excellent. Malheureusement, les choses sont alors confirmées en course. L’essentiel est d’avoir une voiture rapide pour les qualificatives et sur les longs runs pour que nous puissions arriver en course et avoir confiance en nous. Cela n’a pas été le cas lors des deux dernières courses. Chaque fois que nous entamons un Grand Prix, j’ai l’impression que cela va être compliqué et, malheureusement, ça l’est. »
Malgré les résultats, le personnel de l’équipe consacre énormément de temps et d’énergie à la recherche d’une solution permettant d’améliorer les performances de la voiture. En tant que l’un des principaux visages de l’équipe, l’un de vos rôles, au-delà de la conduite, consiste-t-il à maintenir l’équipe motivée et concentrée alors que vous vous préparez tous au Grand Prix de Grande-Bretagne?
« Oui, vraiment. Tout le monde travaille très fort. De toute évidence, c’est une situation qui ne réjouie personne. Nous voulons améliorer les choses, nous voulons faire mieux. Alors oui, tout le monde est motivé. Nous travaillons tous ensemble. Nous en faisons tous partie, des pilotes aux ingénieurs en passant par les mécaniciens et le team manager. C’est la première fois en quatre ans que nous nous retrouvons dans cette situation, mais cela arrive à toutes les équipes. Nous allons y arriver. »
Silverstone est l’une des pistes les plus rapides de la Formule 1, mais ce n’est pas nécessairement une longue ligne droite, mais plutôt de longues courbes rapides. Pouvez-vous décrire le sentiment de vitesse que vous ressentez sur ce circuit rapide ?
« C’est vraiment un très beau tour autour de Silverstone. Il y a pas mal de virages, qui l’étaient, mais qui sont maintenant un peu des lignes droites, du moins en qualifications – virages 1, 9, 10, 11 et 12. Ils sont super rapides, vraiment agréables. Il est toujours difficile d’expliquer vraiment ce que nous ressentons. Vous ne faites que ressentir les forces G et l’appui. Vous êtes complètement comprimé dans le siège pour prendre le virage. Savoir que la voiture peut le faire est tout simplement incroyable. »
Le Grand Prix de Grande-Bretagne est une course à domicile pour la majorité des constructeurs de Formule 1, mais son avenir à Silverstone reste incertain. Que ce soit du point de vue historique ou logistique, considérez-vous Silverstone comme l’un de ces lieux emblématiques de la Formule 1 qui doivent rester dans le calendrier ?
« Oui, je pense que Silverstone est une excellente piste. Elle a beaucoup d’histoire. J’adorerais la voir rester sur le calendrier. Évidemment, je ne décide pas, mais c’est l’une des courses que nous aimons, avec de bons fans. C’est un bel événement. »
Categories:
  Grand Prix, Interview
this post was shared 0 times
 000