Grand Prix d’Autriche 2019 – Interview

By Amos 5 mois ago
Home  /  Grand Prix  /  Grand Prix d’Autriche 2019 – Interview
Dans quelle mesure est-il utile d’avoir deux Grand Prix d’affilés où les mêmes pneus sont utilisés ? Plus précisément, y a-t-il des choses que vous pouvez utiliser d’une course à l’autre puisque les pneumatiques sont identiques ?
« Oui, je le pense. C’est toujours bien d’avoir une cohérence dans ce que nous utilisons. Cela nous aidera à utiliser les résultats précédents cette semaine. Lorsque nous changeons de gamme, c’est un peu plus dur. »
L’aspect rapide mais compact du Red Bull Ring permet-il de placer les pneus dans la fenêtre de fonctionnement appropriée et, ce qui est tout aussi important, de les garder dans cette fenêtre ?
« Je ne sais pas trop. Jusqu’à présent, les choses n’ont pas été incroyables, alors nous découvrirons cela sur place. »
Vous arrivez au Red Bull Ring avec trois Top 10 consécutives au Grand Prix d’Autriche, à savoir quatrième l’année dernière, sixième en 2017 et septième en 2016. Les performances passées ne sont pas toujours représentatives de la façon dont vous allez performer avec la voiture de cette année. Mais cela vous donne-t-il au moins un avantage mental en ce sens que vous savez ce dont vous avez besoin pour réussir en Autriche ?
« J’ai toujours apprécié le Grand Prix d’Autriche. J’ai toujours eu un bon ressenti là-bas. J’ai hâte d’y retourner. J’espère que la voiture fonctionnera bien. C’est un endroit formidable avec une bonne ambiance le week-end. J’espère que nous pourrons revenir dans les points. »
Le Rich Energy Haas F1 Team a obtenu son meilleur résultat collectif lors du Grand Prix d’Autriche de l’année dernière lorsque vous avez terminé quatrième et Magnussen cinquième. Au-delà du meilleur résultat, vous n’étiez qu’à une position du podium, et c’était votre meilleur résultat avec l’équipe. Comment ce résultat a-t-il été atteint ?
« L’année dernière en Autriche, nous avons été rapides dès le premier tour chronométré en essais libres. La voiture était vraiment bien pendant tout le week-end. Nous avons même réussi à battre une Red Bull en qualifications, ce qui était assez incroyable. En course, nous étions les meilleurs du reste, puis nous avons eu un peu de chance avec quelques voitures qui ont abandonné devant nous. Nous avons profité de cela. Ce fut un bon week-end et la voiture a très bien fonctionné dès le départ, ce qui vous simplifie toujours la vie. »
Votre coéquipier décrit le Red Bull Ring comme un court trajet en montagnes russes. Comment le décrivez-vous et comment pouvez-vous générer de telles vitesses sur une piste aussi compacte ?
« Je suis d’accord avec les commentaires de Kevin. C’est un petit tour très serré – à peine une minute et quatre secondes environ. Cela vous donne un bon sentiment. Il monte et descend avec de bons virages. J’ai toujours aimé conduire là-bas. »
Categories:
  Grand Prix, Interview
this post was shared 0 times
 000